Skip to content

Comment se déconnecter pour bien travailler quand son travail est de rester connecté ?

jamesrobertdurant

Aujourd’hui, j’avais rendez-vous à la médecine du travail pour vérifier si je suis toujours apte à exercer mon métier. (Rassurez-vous : je suis apte. Ouf ! )

Pendant cet entretien, le médecin est chargé de vérifier la santé du patient tant au niveau physique que psychologique. Et donc naturellement j’en suis arrivé à parler de stress, d’insomnie, de fatigue chronique et d’infobésité, bref les symptômes typiques d’un cadre travaillant dans le domaine d’Internet et de la communication.

Mais le médecin fort sympathique et très bavard m’a gratifié d’un long et bienveillant discours sur la nécessité de m’imposer des règles afin de diminuer mon stress : faire des coupures, rentrer tôt chez moi, ne pas travailler de chez moi, ne pas allumer mon ordinateur chez moi, ne checker mes emails qu’une fois par jour (il ne connaissait pas les flus RSS), ne pas répondre au téléphone, couper les notifications d’arrivée de nouveaux messages...

Au début, j’ai riposté en vain en expliquant les ambiguités incidieuses de mon travail et de ma passion, puis j’ai fini par abandonner et le laisser précher la bonne parole. Ses conseils n’étaient pas dénués de sens et j’ai beaucoup apprécié sa volonté de m’aider dans mon péril numérique mais je ne pouvais m’empêcher tout en l’écoutant d’observer le gouffre insondable qui nous séparait.

Le monde est séparé en deux : les personnes connectées et les personnes déconnectées. Ces deux mondes ne se comprennent pas. Ceux-là ont l’impression que la vie leur échappe s’ils se déconnectent et ceux-ci ne voient pas l’intéret d’être toujours sur la brêche puisque c’est une course sans fin.

Le médecin a conclue en m’assurant : « il faut se déconnecter pour bien travailler » (au sens, il est impossible de travailler si on est toujours connecté). Sâge conseil, mais que faire quand son travail c’est justement d’être connecté ?

Published inCarnet de route

3 Comments

  1. # #

    Et quand on pense en plus que le travail, c’est la santé, il y a de quoi en rester perplexe.

  2. Et que faire quand son travail est de rester connecté, mais que ça nous empêche de faire notre travail parce que rester connecté nous prend trop de temps?… Euh vous avez compris?

  3. Sages conseils prodigués par un médecin Web 1.0 :)
    Merci pour ce billet qui me replonge dans mon quotidien.
    Cruel dilemme effectivement lorsqu’on travail dans le domaine du Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.